Manque d’expérience ne signifie pas manque de compétence. La recherche d’emploi pour un candidat débutant est un parcours difficile mais pas impossible. La lettre de motivation est un outil important pour toute candidature, une source d’information supplémentaire qui servira à enrichir le profil et ainsi permettre au CV de passer le cap de la sélection. La lettre de motivation doit bien insister sur des aspects au-delà des qualifications, tel que le savoir-être et le savoir relationnel. Pour accompagner le CV, qui résume les expériences professionnelles et les diplômes, la lettre de motivation doit développer les raisons pour lesquelles vous postulez pour l’entreprise. Son objectif : convaincre le recruteur que vous êtes le candidat idéal pour le poste.

Qu’est-ce qu’une Lettre de Motivation ?

La lettre de motivation, également appelée lettre d’accompagnement, est un outil essentiel pour structurer son discours lors d’un entretien d’embauche. Elle consiste à mettre en avant les compétences et les qualités du candidat nécessaires à la réussite de sa carrière professionnelle. La lettre de motivation doit être claire et précise pour ensuite être jointe au CV dans l’intention d’accrocher le recruteur et de favoriser l’obtention d’un entretien d’embauche.  

Avant tout, que ce soit pour un CV,  une lettre de motivation, ou tout autre document on l’on est amené à parler de soi, il est essentiel d’être honnête et d’éviter d’enjoliver vos dires avec des choses que vous n’avez pas ou savez pas faire. Les incohérences entre vos compétences et vos mots sont faciles à détecter et endommagent facilement votre réputation et vos perspectives professionnelles. 

Composition

Dans la lettre de motivation, vous convainquez les responsables du personnel de vos qualifications et de votre motivation et de votre correspondance à l’offre d’emploi. Le but est de vous différencier de la concurrence tout en mettant en évidence la valeur que vous apporteriez. 

  1. Soyez clair et précis : 

Le recruteur ne dispose pas probablement de beaucoup de temps au regard du nombre de candidatures que son offre va susciter. Pour vous assurer que votre lettre sera lue, assurez-vous qu’elle est lisible et attrayante, composée de plusieurs paragraphes mis sur une seule page. 

Vous devez vous concentrer sur l’essentiel et sur les éléments pertinents au job recherché. En dessous de l’entête qui mentionne le nom, prénom, les coordonnées, ainsi que la date et le lieu de naissance, vous pouvez faire une phrase d’introduction rappelant le poste pour lequel vous postulez. Le contenu de la lettre doit être aéré et simple. Contrairement au CV où vous listez chacune de vos activités (professionnelles et académiques), le contenu de votre lettre de motivation est plus sélectif et doit répondre au besoin exprimé dans l’offre d’emploi en question. 

  1. Concentrez-vous sur ce que vous savez:

Compte tenu de votre manque d’expérience professionnelle, vous devez valoriser votre parcours scolaire. Vos compétences acquises lors de votre parcours académique (compétences techniques) ou d’épreuves personnelles (les qualités comme la sociabilité et la résilience), permettent au recruteur d’apprendre à vous connaître au-delà des diplômes et peuvent mener à un futur entretien professionnel. Les passions et passe-temps, qui donnent aussi une vue sur votre personnalité peuvent être soulignés. 

  1. Conformez-vous aux instructions (si possible)

La lettre de motivation reste encore aujourd’hui le meilleur moyen pour un candidat d’argumenter sur les raisons qui l’ont poussé à postuler pour un emploi. Il y a diverses manières de présenter sa lettre de motivation mais lorsque le format désiré n’est pas spécifié par l’employeur potentiel, le candidat a souvent l’embarras du choix.  

  1. Composition

Pour vous faciliter la tâche, nous vous proposons un plan composé de 3 parties à savoir « vous », « je » et  « nous », pour structurer votre lettre de motivation.  « Vous » pour l’entreprise qui demande le travail et offre des services, « je » pour le candidat qui propose le service et demande le travail, et enfin « nous », la probable future collaboration candidat-entreprise rassemblant l’offre et la demande. 

La lettre commence par « vous »: le « vous » pour montrer que vous savez à qui vous vous adressez. L’idée est d’évoquer un ou deux éléments précis concernant l’entreprise qui ont retenu votre attention car ceux-ci correspondent à votre domaine de compétences. Vous devez alors rechercher et intégrer des informations sur l’entreprise, telles que son organisation, ses valeurs, son secteur et plus largement, son marché, afin de transmettre votre compréhension du contexte de l’offre d’emploi. 

En deuxième partie le « Je » : Dans cette deuxième partie, le recruteur doit apprendre quelque chose de nouveau sur le candidat, différent du contenu du CV. Présentez vos compétences tout en éveillant la curiosité du recruteur en accentuant les détails qui font de vous un candidat unique et intéressant. Les détails superficiels, tels que votre situation matrimoniale, votre âge, votre date et lieu de naissance ne sont pas pertinents dans la lettre de motivation.

En troisième partie « Nous » : La troisième partie d’une lettre de motivation est celle qui permet de lier les deux premières parties en « nous ». C’est la partie où vous devez montrer ce que vous pouvez apporter à l’entreprise. C’est un double travail de séduction autant que de projection. Il est important d’éviter de recopier les connaissances et compétences indiquées sur votre CV. Plutôt, en utilisant les termes utilisés dans l’offre d’emploi, souligner la manière dont l’entreprise pourrait profiter des qualités que vous pourriez leur apporter. Transmettez votre confiance en vos capacités, mais aussi et surtout votre humilité, votre ouverture à l’apprentissage et votre enthousiasme. 

Pour conclure votre lettre de motivation, utilisez une formule de politesse et ou de fermeture et de remerciement. Attention à ne pas prendre un ton exigeant et impatient (comme en disant: «J’attend votre appelle pour discuter de mon future»…) mais plutôt de signaler votre enthousiasme et votre disponibilité pour de futures communications (tel que: «je serais reconnaissant(e) d’avoir l’opportunité de discuter d’avantage avec vous de…»). 

Références

https://www.googleadservices.com/pagead/aclk?sa=L&ai=DChcSEwiWhP3I79brAhUN6-0KHS-nDjkYABAAGgJkZw&ohost=www.google.com&cid=CAESQeD23g39ZrX5yzrEstuKEFa1Z-ol6r4MVI30lPKOtk25dJ_Uqn-T3v5oxC-ZA2HuY6QC7ZycCcky4-S4Nuen3wSu&sig=AOD64_2QLtZek-KpIMbsdVKIg2u4uRMZsg&q&adurl&ved=2ahUKEwjPpfXI79brAhUbUhUIHZpGBmMQ0Qx6BAgQEAE.

https://www.jobup.ch/fr/job-coach/conseils-checklistes/comment-rediger-une-bonne-lettre-de-motivation/

https://blog.moovijob.com/index.php/carriere/comment-ecrire-une-bonne-lettre-de-motivation-sans-experience-professionnelle-7036.html

https://www.cadremploi.fr/editorial/conseils/lettre-de-motivation/comment-bien-ecrire-une-lettre-de-motivation